La mère parfaite

ATTENTION !! Alerte sujet croustillant !!!

Nous, mères coupables que nous sommes, nous cherchons souvent la perfection. Et de ce que l’on entend par ci et par là, on nous fait souvent croire que la mère parfaite…

…allaite son bébé à la demande et ne donne jamais de biberon au méchant lait artificiel
…ne donne pas de tétine pour ne pas perturber l’allaitement
…fait du cododo avec son bébé
…habille bébé en 100% coton bio made un France
…coupe le wifi de la maison dès la grossesse
…n’a jamais le portable à proximité de bébé
…fait les petits pots et compotes soi-même et ne donne jamais des méchants pots industriels
…ne donne que des produits bio, frais et de saison
…lave les pots, gourdes et cuillères à la main, jamais au lave-vaisselle
…chauffe les pots maison au bain marie, jamais au micro-ondes
…lave son linge avec de la lessive hypoallergenique
…nettoie tous ses jouets à chaque fois qu’ils tombent par terre
…fais le ménage de la maison tous les jours
…achète des jouets en bois fabriqués en France (ou en Belgique si tu es en Belgique, ou en Espagne si tu es en Espagne, bref… T’as compris !)
…ne laisse pas bébé pleurer
…prend un congé parental et garde son bébé
…pratique la motricité libre
…n’achète pas de trotteur
…est adepte des activités Montessori
…est adepte de la parentalité positive
…utilise des couches lavables
…ne prend jamais des lingettes pour nettoyer les fesses de bébé
…vaccine peu son enfant
…sort promener son bébé tous les jours
…ne crie jamais pour rien ni perd la patience
…fait école à la maison
…ne met pas ses enfants devant la télé trop tôt ni longtemps
…ne donne pas de tablette ou portable trop tôt ni leur laisse jouer avec les siens
…ne donne pas de sel ni du sucre avant 2 voire 3 ans

Bref, la liste peut être très longue et j’ai du oublier plein de choses !

De ton côté, tu as du rigoler de certains propos, dire oui ou non sur d’autres. Mais tu ne fais certainement pas TOUT ce qui est sur cette liste ! Alors, on pourrait dire que tu n’es pas une mère parfaite ! #drame

Et pourquoi donc personne suit cette liste à 100 % ?
Tout simplement parce que ça ne convient pas ! Chaque propos va convenir différemment chaque maman ! Et on fait comme on peut et on veut !

Dans la quête de la perfection, nous ne trouverons que des échecs. Alors moi, je te dis, tu es une maman parfaite comme tu es !! Que tu donnes le bib, des petits pots tous prêts, que tu chauffes tout au micro-ondes, que tu achètes des jouets made in China en plastique… Peu importe ! Toi seule, tu sais ce qu’il y a de mieux pour ton enfant.

Alors maman qui me lit maintenant, reste comme tu es, n’écoute plus les autres qui veulent te faire culpabiliser tes choix, et surtout SURTOUT ne culpabilise plus !

Zoubis #teamMamanParfaite

La grossesse est une prepa

Chaque jour de ma vie de maman me permet de confirmer que la grossesse est comme une année de prépa à la vie de maman (sauf que ça dure 9 mois, voire moins).

La preuve en 6 points :

PATIENCE
Enceinte, vous vous tapez des nombreux rdv et par conséquent, beaucoup BEAUCOUP d’attente. Si vous avez fait un petit tour aux urgences, vous êtes prête à affronter les épreuves de patience avec bébé.

FATIGUE
Enceinte, vous êtes fatiguée. TOUT LE TEMPS. Et ça ne s’améliore pas avec l’arrivée de bébé. Même pas besoin d’en dire davantage.

ESSOUFFLEMENT
Enceinte, monter les escaliers demande plus d’efforts que courir un marathon en pleine forme. Essayez de monter les escaliers avec un porte bébé AVEC un bébé de 7 mois dedans. Ça revient au même.

NUITS POURRIES
Enceinte, quand ce n’est pas le dos, c’est la sciatique, l’engourdissement, les coups de pied… Bref, les raisons ne manquent pas et une chose est sûre : vous dormez MAL. Avec bébé, ça ne risque pas de changer.

MANGER MOINS
Enceinte, vous n’avez pas de place car tous vos organes sont archi-mega-comprimés. Vous vous arrêtez à l’entrée car vous êtes vaaaaaachement calée. Maman, vous n’aurez plus le temps de manger (par contre la place est faite).

L’INVASION
Enceinte, votre corps est “envahi” par cet être chéri dont vous ne connaissez pas encore le visage. Maman, dès que le petit pointe le bout de son nez, c’est votre maison qui sera envahie : bibs, petits pots, jouets. Il en aura PARTOUT !

Alors, convaincues aussi ?

Moments stratégiques pour laisser bébé à quelqu’un

Dans la lignée des cadeaux empoisonnés, il y a des moments où souvent parfois on a envie de laisser le petit bout à quelqu’un et aller prendre un saladier bol d’air.

Pour cela, il faut être malin/maline et choisir des moments stratégiques où bébé risque d’être complètement relou et insupportable un peu grognon et le laisser à la garderie, nounou ou beaux-parents.

TOP 5 SITUATIONS STRATÉGIQUES POUR DÉLÉGUER BÉBÉ :

1. Bébé vient d’avoir ses vaccins et risque de faire de la fièvre et/ou être grognon. 💉
Il se peut qu’il dormira davantage… bon dans ce cas, tant pis pour toi, t’aurais pu faire la grasse mat. RATÉ ! 😐

2. Bébé a la gastro. 🚾
Allez chéri on sort, on laisse le petit chez ta maman pour la semaine le week-end ! 🙋

3. Bébé fait ses dents et râle beaucoup. 👄
Allez, hop ! C’est LE MOMENT de lui laisser chez la nounou. 🙋

4. La diversification alimentaire se passe mal. 🍴
Hop, nounou encore ! 🙋

5. Bébé dit non à tout, teste, jette tout par terre, se tape des colères, fait des caprices, etc. 🚼
On renvoie la marchandise, c’est pas mon fils, pas CE petit monstre ! 😨 Bon, comme il n’y a pas de SAV Bébé très injuste prenez sur vous et n’hésitez pas à augmenter le temps de garde ! 🙋

Évidemment, il s’agit de l’humour et il faut bien s’occuper de son petit dans les bons et ainsi que les mauvais moments, car on a signé pour ça ! Ça relève du contrat parents-enfants et ça aide à grandir (parents comme enfants !).

Mais gardez en tête ces idées quand même de temps en temps ! 😜

Constats

Depuis que l’on devient maman, on change ! Je ne parle pas de ce bourrelet qui insiste à rester sur ton ventre. On devient moins pudique, moins prout-prout, plus stressée, plus organisée ça, pas tout le monde. Bref, a new woman.

Et voilà que l’on constate que…

…renifler le trio cul-couche-caca est un acte basique et quotidien. Mais ça pue quand même, il faut le dire.
…essuyer la bave de son petit avec ses doigts n’est pas un problème. Et les traces de bave sur les vêtements, on en parle ?
…les crottes de nez de bébé ne semblent pas si dégueu que ça car évidemment il ne respire pas encore la grosse pollution qui laisse le nez crado
…quand le môme ne veut pas finir son assiette, on la finit nous-mêmes. On va pas gâcher non ?
…on est souvent pressés surtout le papa de voir l’enfant faire ceci ou cela mais on oublie que plus le petit marmot grandit, plus on vieillit !
…ton bébé sera toujours ton bébé même quand il aura 49 ans.
…quand on ne veut pas réveiller un enfant, il se réveille et ne se rendort pas / quand on veut réveiller l’enfant, il se rendort aussitôt il n’aurait pas passé de la glue aux paupières ?
…bébé dort > on sert son assiette > bébé se réveille ça vaut aussi pour les câlins entre les parents ainsi que le ménage. Essaie de sortir la table à repasser, réveil garanti.
…la gestion de la faim chez les petits est quelque chose de mystérieux : ils n’ont plus faim pour finir leur assiette de légumes mais ont toujours un petit creux pour grignoter des gâteaux apéro.
…le blanc, c’est une couleur interdite sur les vêtements d’enfant à moins que tu sois abonnée Vanish ou K2R
…avant, tu pouvais sortir et revenir avec une nouvelle paire d’escarpins. Maintenant, tu reviens avec 2, 3 bodys, pyjamas ou pire, des peluches
…une bonne nuit est un concept relatif. Avant ça voulait dire grasse-matinée-jusqu’à-13h, aujourd’hui ça veut dire ne-pas-utiliser-le-hashtag-#teamHibou-sur-Twitter.

Liste non exhaustive et je dirais quasi infinie.

L’amour

Je ne sais pas vous, mais avant de trouver ma moitié, quand j’habitais encore chez mes parents à 10.000 km d’ici, je croyais que c’était impossible d’aimer plus que mes parents. Oui, j’étais déjà tombée amoureuse plein de fois, j’avais souffert, mais rien de concret, rien pour de bon.

Et voilà que je décide de croiser l’Atlantique. Et quelques mois après mon arrivée, après quelques déceptions et rencontres foireuses, je trouve Grand Chou. Janvier 2009. Ni l’un ni l’autre, nous n’avons jamais dépassé le mois en termes de relation précédente.

Ce n’était pas le coup de foudre physique, bien qu’il réunissait les traits qui me plaisent : châtain, les yeux bleus, etc etc… Notre coup de foudre s’est passé au niveau de la conversation. On discutait sur tout et pendant des heures ! Je ne suis pas tombé amoureuse le jour même que l’on s’est embrassés pour la première fois du haut de la Tour Eiffel en plein hiver. Je me suis sentie mordue presque une semaine après.

6 mois après, on s’installe ensemble. Le défi de dépasser 1 mois de relation est relevé ! Au fil des années, je me rends compte de que je l’aime énormément et je n’envisage pas ma vie sans lui. C’était un amour si grand qu’encore une fois je ne croyais pas pouvoir le dépasser…

Jusqu’au jour où l’on décida d’avoir un enfant et que celui,-ci vient au monde. Il m’a fallu quand même un jour pour m’y habituer, le reconnaître et l’aimer avec toutes les forces de mon corps.

Aujourd’hui, j’aime tellement mon enfant que je me demande si je réussirais à aimer autant un deuxième…

Mais, d’après mes expériences précédentes, je peux conclure qu’un amour ne surmonte pas/ ne remplace pas un autre en puissance. Je n’aime pas Grand Chou plus que mes parents et je n’aime pas Petit Chou plus que Grand Chou. L’amour est extensible à l’infini. Et on a beau te dire ça, mais il faut le ressentir pour comprendre que c’est vrai. En plus, on aime différemment ses parents, sa moitié et ses enfants. Chacun à son intensité, tous pleinement aimés.

Je peux donc me rassurer. Si on a d’autres enfants, je sais désormais que je les aimerai autant…

Un mail pour mon bébé

Ce n’est pas parce que je suis un peu geek (pu peut-être que si), mais j’ai eu envie de faire un truc sympa pour mon bébé même si pas très original puisque déjà vu sur une pub.

Vous vous en souvenez de cette pub Chrome où le père écrit à sa fille ? Et bah voilà, j’ai décidé de faire pareil.

J’ai créé une adresse mail pour mon garçon. Évidemment j’ai du mettre une autre année sur la date de naissance car 2014 ne passait pas. J’ai choisi GMail car je ne pense pas que Google va fermer ses portes dans 18 ans et aussi car gmail a une grande capacité de stockage.

Avant de raconter son histoire, j’ai décidé de montrer à Petit Chou quelques photos de ses parents enfants et des moments marquants de nos histoires. Ensuite, j’ai raconté la rencontre de son papa et moi (vive Meetic, on l’assume) et j’ai envoyé quelques photos de nous avant sa naissance. Je vais encore présenter toute la famille et juste après je raconterai ma grossesse et accouchement. Por enfin arriver aux plus petits mails avec des anecdotes et des petites histoires tout au long de sa vie.

J’ai même réussi à trouver en téléchargement Le Monde et O Globo (plus gros journal du Brésil) de la date de sa naissance. J’ai également trouvé la liste de films sortis le jour de sa naissance, vu qu’il est né un mercredi (comme moi, d’ailleurs).

Grand Chou n’adhère pas trop à l’idée et se demande si Petit Chou aura la patience et l’intérêt de lire 18 ans de mails… Je lui ai demandé d’écrire un mail à son fils mais il s’en fout. Je vais essayer encore de le forcer convaincre à le faire. Moi, j’aurai bien aimé que l’on me fasse, mais je suis née dans les années 1980…

Évidemment je ne vais pas donner le login et le mdp quand il sera ado car il va peut-être tout supprimer d’un coup sans rien voir. J’attendrai le jour où il sera moins con adulte et suffisamment lucide pour comprendre l’intérêt de ma démarche et la valeur de ce joli cadeau !

Je garde quand même une copie de chaque mail envoyé dans ma boîte de messages envoyés de Yahoo ET je me mets en copie vers mon GMail. Histoire de ne rien perdre.

Et vous, est-ce que ça vous tente de faire le même ? Ou avez-vous commencé à faire ? Ou êtes-vous plus old school et vous préférez plutôt une version papier des mémoires ? Réagissez en laissant un petit commentaire !